Nouveau Forum GMT

Le forum des passionné(e)s de la Citroën Traction avant

Vous n'êtes pas identifié(e).

#76 13-11-2021 12:39:17

citrober
Nouveau
Lieu : France
Inscription : 10-06-2021
Messages : 14
Site Web

Re : N° DE COQUE

YVESD a écrit :

La série pour les caisses longues EF 0XXX à servi pour 34-35 pour 365 unités.
Elle à été reprise par la suite, commençant par EF 1XXX pour les caisses longues, mais je ne sais pas quand, Pascal pourra peut-être nous en dire plus.
Justement Pascal quand tu dis que la 11A six glaces EF 0001 à été produite le 06-10-34, cela pose une question pour les deux 11A caisses longues 6 glaces exposées au salon 34 à partir du 04 Octobre, quels pourraient être leurs numéros de coque ? ( voir sujet SALON 1934 )
Avaient-elles une plaque avec un numéro de coque, vraisemblablement oui ?
Utilisaient-elles un numéro de coque commun à tous les autres types de carrosseries,  EY 0XXX ou EV 0XXX
de cette période ?
Sympa comme question............
Yves

https://i.postimg.cc/ygSJTJZD/2021-01-24-1.png

La petite série de coques EF001-EF??? (familiales) semble débuter le 6/10/34. La série EF revient en 1938 (EF1000-1999 comportant tous types de carrosseries) et en 1939 (EF2000-2999 comportant tous types de carrosseries).
Il est possible que les toutes premières 6 glaces, présentées au salon 1934, aient été produites "à la main" dans l'atelier des prototypes (et non pas sur les chaînes comme la grande série). Du coup, ont-elles reçu un numéro de coque ?

Dernière modification par citrober (14-11-2021 01:16:16)


Pascal Berthelot (auteur de Toutes les Traction Avant ont une histoire).
Mon recensement des Traction Avant a débuté en 1994. Plus d'infos sur www.recensement-tractionavant.com

Hors ligne

#77 13-11-2021 20:12:31

YVESD
Membre GMT
Inscription : 03-10-2013
Messages : 2 203

Re : N° DE COQUE

Pascal à écrit:
La petite série de coques EF1-??? (familiales) semble débuter le 6/10/34.


Ce n'est pas plutôt EF 0001 qui débute le 06-10-1934 pour les 365 familiales ?
Yves


L'expérience est une des rares choses qui s'enrichit tous les jours.........
http://www.club-traction-citroen.com/Accueil.htm
Pour ceux qui aiment les Traction dans leur jus............ et celle là, en plus, roule.
https://youtu.be/973QwxBjwcw

Hors ligne

#78 14-11-2021 01:15:09

citrober
Nouveau
Lieu : France
Inscription : 10-06-2021
Messages : 14
Site Web

Re : N° DE COQUE

YVESD a écrit :

Pascal à écrit:
La petite série de coques EF1-??? (familiales) semble débuter le 6/10/34.


Ce n'est pas plutôt EF 0001 qui débute le 06-10-1934 pour les 365 familiales ?
Yves


Effectivement, je voulais écrire EF 0001 à EF 0??? (cette série est beaucoup plus courte que 999 unités, mais je ne connais pas le chiffre exact de cette production). Je viens de modifier mon post pour éviter toute confusion.

Dernière modification par citrober (14-11-2021 01:16:50)


Pascal Berthelot (auteur de Toutes les Traction Avant ont une histoire).
Mon recensement des Traction Avant a débuté en 1994. Plus d'infos sur www.recensement-tractionavant.com

Hors ligne

#79 29-11-2021 21:31:17

Carlos-TractionBR
Nouveau
Lieu : Curitiba - sud Brésil
Inscription : 25-03-2021
Messages : 10

Re : N° DE COQUE

Bien, d'après ce que j'ai lu dans ce fil, les numéros de série sont bien définis, séparés par année, mais les numéros de coke ne suivent pas la même règle.

Dernière modification par Carlos-TractionBR (04-12-2021 19:47:47)


11 BL Légère 1951 / Ford Club Coupé 1937 Hot Rod

Hors ligne

#80 04-01-2022 10:40:12

citrober
Nouveau
Lieu : France
Inscription : 10-06-2021
Messages : 14
Site Web

Re : N° DE COQUE

Carlos-TractionBR a écrit :

Bien, d'après ce que j'ai lu dans ce fil, les numéros de série sont bien définis, séparés par année, mais les numéros de coke ne suivent pas la même règle.

Si l'on veut faire simple : lorsque l'on commence à produire le soubassement des Traction, un numéro est affecté (logiquement la première 7A produite en série a dû recevoir le numéro de coque AT001, la suivante AT002, puis AT003.... jusqu'à AT999). Le soubassement reçoit une carrosserie elle aussi estampillée, mais comme soubassement et la carrosserie sont produits par des équipes différentes, le soubassement n° 1 ne reçoit pas obligatoirement la carrosserie n°1 (on joue un peu au jeu du bonneteau). Et après le passage de cet ensemble soubassement + carrosserie (=monocoque) sur la chaîne de montage, va attendre sa mise à disposition au commerce. C'est seulement à ce moment là qu'elle reçoit son numéro de série. Globalement, il y a plutot une bonne corrélation entre les 3 numéros (on n'est pas dans l'ordre exact, mais disons qu'on arrive bien à s'y retrouver). Le hic, c'est lors des lancement des nouveaux modèles comme la 7A : on produit un modèle en grand nombre, que l'on stocke jusqu'au lancement officiel de la série. A ce moment là, les voitures produites en premier sont globalement inaccessibles, puisque les dernières produites sont garées devant. Donc, lorsqu'il faut trouver une 7A beige rosé pour un client, on prend la première 7A beige rosé accessible wink Ensuite tout rentre dans l'ordre lorsque ces stocks ont fondu... On a un problème similaire avec les numéros de série des 11A de 1934-35, car on a produit en surnombre des berlines 11A en 1934, que l'on semble écouler tout au long du 1er semestre 1935.


Pascal Berthelot (auteur de Toutes les Traction Avant ont une histoire).
Mon recensement des Traction Avant a débuté en 1994. Plus d'infos sur www.recensement-tractionavant.com

Hors ligne

#81 04-01-2022 10:56:42

YVESD
Membre GMT
Inscription : 03-10-2013
Messages : 2 203

Re : N° DE COQUE

Pascal à écrit:
On a un problème similaire avec les numéros de série des 11A de 1934-35, car on a produit en surnombre des berlines 11A en 1934, que l'on semble écouler tout au long du 1er semestre 1935.


Oui et même des Tractions-Avant fabriquées en 1934, n'ont été commercialisées, pour les toutes dernières qu'en 36, elles ont donc des numéros de série de 1936, alors que les coques ont des numéros de 1934, des 11A et des 7C dans différentes carrosseries, mais les plus courantes sont des berlines.
Ce n'est pas une bidouille, mais le processus normal à l'époque, pour écouler les stocks invendus, la demande ayant été inférieure à l'offre.
Un aspect méconnu également, est qu'à partir de l'été 34 et pendant la fin de l'année, les 11A semble avoir été fabriquées en finition de carrosserie tricolore pour la majorité d'entre elles, on en voit énormément dans à la fin du film Autopolis, et les 11A survivantes de cette période sont très largement majoritaires en finition tricolore.
Citroën faisait le choix de produire les différentes versions des modèles de TA dans une finition définie, en espérant correspondre aux ventes futures.
Comme l'usine n'a plus les informations sur les finitions de ses modèles, on ne peut pas connaître via le conservatoire, la finition à la sortie d'usine de sa Traction-Avant.
Yves

Dernière modification par YVESD (04-01-2022 11:09:00)


L'expérience est une des rares choses qui s'enrichit tous les jours.........
http://www.club-traction-citroen.com/Accueil.htm
Pour ceux qui aiment les Traction dans leur jus............ et celle là, en plus, roule.
https://youtu.be/973QwxBjwcw

Hors ligne

#82 04-01-2022 11:32:00

Jérome
Pilier du forum
Inscription : 31-01-2018
Messages : 1 620

Re : N° DE COQUE

Pas du tout.


La production, en raison des capacités industrielles de Citroën, est en flux tendus : le client commande, on fabrique sa voiture. Ce qui n'est pas le cas par exemple chez Panhard qui possédant trois usines fait fabriquer des coques d'avance et les finit ensuite : par exemple une coque soudée ou un moteur fondu en mars 1936 n'est vendue officiellement qu'en octobre voire décembre.


Le décalage de début 1935 s'explique par la liquidation judiciaire qui a arrêté le processus de fabrication : les voitures se sont retrouvées stoppées dans des états de finition divers pour inventaire et valorisation industrielle. Je crois de mémoire que ce sont 6000 voitures qui sont stockées fin 1934. Fabrication stoppée, moins d'ouvriers, certains étant licenciés, on ne réembauche que courant janvier pour une redémarrage début février avec les modifications apportées que l'on connait.


On produit à la demande : teintes, montages, finitions. Seul le stock de voitures noires est comptabilisé... au poids.


Et comme déjà dit, il est vain de vouloir réécrire l'histoire de CItroën en partant d'un recensement des survivantes qui ont connu moult avatars en 60-90 ans de vie : accidents, découpages, soudures, montages plus récents ou suite à des restaurations approximatives (on en arrive parfois à la 2ème restauration de la voiture) montages plus anciens, trafic de plaques (des 11L devenant des 7C ou vice versa), bidouillages de plaque de série ou de coque (l'une manque et on met la première venue). Seule une étude précise et exhaustive des registres de chaînes permettrait d'en savoir plus.


Ma position : au fur et à mesure que le savoir augmente sur ces voitures, les bidouillages deviennent plus difficiles à discerner car on trouve des gens qui conseillent tel ou tel numéro (moteur notamment). Il faut déconseiller cette pratique et même si c'est payant laisser la main au constructeur Automobiles CItroën sur l'authentification exacte.

Dernière modification par Jérome (04-01-2022 11:40:11)


Rouler en voiture d'origine prouve un intérêt pour le patrimoine et une maîtrise des techniques anciennes.

Hors ligne

#83 04-01-2022 15:10:19

YVESD
Membre GMT
Inscription : 03-10-2013
Messages : 2 203

Re : N° DE COQUE

Jérôme, la preuve que non, toutes les voitures n'étaient pas commandées avant d'avoir été fabriquées.
Il apparaît 5000 11A produites environ jusqu'à fin 34, alors que seulement 3500 ont été commercialisées.
Les 1500 unités en " rab " n'ont été vendues qu'après avoir été fabriquées, la majorité en 35.
On vient de me rapporter l'existence d'une 11A en coque EV, avec un numéro de série de mi 35, une de cette série.
Ceux qui font le recensement des survivantes, font un travail essentiel que les " historiens " n'ont fait qu'en partie, ou pas du tout, cela permettra de figer les voitures recensées pour le suivi dans le futur.
De plus il n'y a pas de divulgation des numéros recensés, dans le monde de la collection.
Pour les numéros de moteur je ne sais pas s'il y a des conseils, en tous cas à la fin, le conservatoire tranchera en donnant ou pas la conformité, il refuse à juste titre de donner les numéros manquants et c'est là l'essentiel.
Grâce à ce travail, j'ai compris certaines choses, je connais maintenant l'ordre chronologique des premières séries de coque de 11A, et cela m'a permis de révéler qu'un mulet 22A, au moins, à bien circulé avec une coque de 11A à deux trappes et ce jusqu'en Juin 35 au moins...........
Cet élément ne nous avait pas été donné par les " historiens " ils se sont contentés de nous affirmer que toutes les 22 avaient obligatoirement une seule trappe d'auvent, c'est qu'ils n'avaient pas fait le travail que font certains à notre époque et ce depuis plus de 25 ans parfois.
Toi qui a eu la chance de fouiller dans les archives Citroën, tu ne nous donnes pas beaucoup d'infos sur ces éléments historiques, tu nous dis que cela n'est pas intéressant, pour toi peut-être, mais pour nous ils répondent à bien des questions.
Autre chose, aucun " historien " ne s'est réellement penché sur les notes techniques envoyées aux agents de la marque, c'est une mine d'informations qui permet de comprendre d'une façon très fine, une partie de la mise au point de la Traction-Avant, particulièrement sur cette période 34-35, il y aurait de quoi faire un bouquin.
Je pense qu'il y a de la place pour des visions différentes et complémentaires pour comprendre et apprendre l'histoire de la Traction-Avant.
Yves

Dernière modification par YVESD (04-01-2022 15:19:06)


L'expérience est une des rares choses qui s'enrichit tous les jours.........
http://www.club-traction-citroen.com/Accueil.htm
Pour ceux qui aiment les Traction dans leur jus............ et celle là, en plus, roule.
https://youtu.be/973QwxBjwcw

Hors ligne

#84 04-01-2022 21:06:37

Jérome
Pilier du forum
Inscription : 31-01-2018
Messages : 1 620

Re : N° DE COQUE

J'ai expliqué pourquoi à ce moment précis (fin 1934) un grand nombre de coques sont stockées et finies début 1935. Ce ne sera plus jamais le cas par la suite : ça commande --> on produit.


Il n'y a rien d'extraordinaire à admettre qu'une 22 "ancien modèle" ait pu conserver sa coque de 11A non renforcée.


Rouler en voiture d'origine prouve un intérêt pour le patrimoine et une maîtrise des techniques anciennes.

Hors ligne

#85 04-01-2022 21:31:38

ONZAMALLE
Pilier du forum
Inscription : 13-09-2005
Messages : 7 104

Re : N° DE COQUE

Mais c'est bien tout ça: L'histoire n'est pas une notion figée et nos TA roulent toujours. Il me semble normal qu'on continue à apprendre.

Et ne négligeons pas l'immense apport d'Internet: Avant, il n'y avait guère qu'une poignée d'ouvrages plus ou moins talentueux, et bien trop souvent recopiés entre eux.


http://rouler-en-traction-avant.blog4ever.com/
-------------------------------------------------------
Olivier
Une Traction n'a pas de cerveau, utilisez plutôt le vôtre.

Hors ligne

#86 05-01-2022 00:38:16

Jérome
Pilier du forum
Inscription : 31-01-2018
Messages : 1 620

Re : N° DE COQUE

J'ai bien peur qu'un processus industriel soit un peu plus figé qu'une révolution.


En 1999 lorsque j'ai travaillé, internet n'existait pas. En plus de l'étude des documents très complets chez Citroën (allez faire la même chose chez Panhard), j'ai pratiqué bien sûr un examen des survivantes. Mais cela ne suffit pas. Ce n'est pas parce c'est monté sur une voiture qu'il s'agit de son état de sortie. Il faut déduire et retrouver la logique industrielle à partir de son état et ne pas s'arrêter à ce qu'on voit.


Personne n'avait expliqué pourquoi le cadran passait sous le volant au printemps 1936. Lorsque le volet d'évent passe au centre, sa commande d'ouverture traverse la planche de bord  : industriellement un cadran n'est plus montable à cet endroit sans complications de fabrication et de montage. D'où la manette sur le tableau de bord de la 22 que j'ai été le seul à décrire dans une revue de club : tout le monde se demandait à quoi elle pouvait bien servir. Cette modification aurait très certainement été adoptée sur la 22 à sa sortie.


Voilà pourquoi je suis partisan de livres dits "académiques".

Dernière modification par Jérome (05-01-2022 00:40:19)


Rouler en voiture d'origine prouve un intérêt pour le patrimoine et une maîtrise des techniques anciennes.

Hors ligne

#87 05-01-2022 11:04:25

YVESD
Membre GMT
Inscription : 03-10-2013
Messages : 2 203

Re : N° DE COQUE

Pour le tableau de bord qui passe sous le volant, il n'y avait pas obligation à passer de deux volets à un seul.
La preuve, j'ai montré une 11A familiale d'avant la direction à crémaillère qui a deux auvents et le tdb sous le volant.
Que le fait de vouloir passer à un seul volet oblige à déplacer le tdb sous le volant, oui cela ne fait aucun doute, c'est aussi un signe de modernité à l'époque, et peut-être de sécurité.
Jérôme connais-tu la finalité de la présence de deux auvents sur les TA 34-35 ?
Chacun avait une utilité, un rôle précis et différent, en tous cas au départ.
Pour le recensement qui est effectué, il n'a pas pour but de justifier tel ou tel bidouillage, au contraire il est fait pour compléter la base de données, en associant les numéros qui soi-disant n'étaient pas intéressants ( coque - moteur ) à ceux de série et de carrosserie.
Seul le numéro de coque donne la chronologie de production des différents modèles.
Je connais une 11A 34 magnifiquement restaurée, qui à un numéro de coque très proche de celui de ma 11A, dont Pascal suppose qu'elle à été produite le même jour que la mienne, malheureusement le propriétaire a recouvert la traverse des sièges complètement avec la moquette.
Donc je n'ai pas eu accès au numéro de carrosserie, j'aurais pu le comparer à celui qui est gravé sur la traverse de la mienne et comprendre la logique de production.....................
Yves

Dernière modification par YVESD (05-01-2022 11:13:00)


L'expérience est une des rares choses qui s'enrichit tous les jours.........
http://www.club-traction-citroen.com/Accueil.htm
Pour ceux qui aiment les Traction dans leur jus............ et celle là, en plus, roule.
https://youtu.be/973QwxBjwcw

Hors ligne

#88 05-01-2022 12:29:49

ONZAMALLE
Pilier du forum
Inscription : 13-09-2005
Messages : 7 104

Re : N° DE COQUE

Jérome,  pour ceux qui, comme moi,  s'intéressent à la TA depuis la fin des années 70, il n'y avait rien à l'époque

Avec un peu de chance on pouvait récupérer un peu de doc technique chez les concessionnaires et j'étais tout content d'avoir trouvé un Erpelding tout neuf chez PRIVAT à Toulouse ( 30 Francs !)


http://rouler-en-traction-avant.blog4ever.com/
-------------------------------------------------------
Olivier
Une Traction n'a pas de cerveau, utilisez plutôt le vôtre.

Hors ligne

#89 05-01-2022 12:44:49

Jérome
Pilier du forum
Inscription : 31-01-2018
Messages : 1 620

Re : N° DE COQUE

Oui je sais Onzamalle wink


YVESD a écrit :

Pour le tableau de bord qui passe sous le volant, il n'y avait pas obligation à passer de deux volets à un seul.


Justement le passionné d'histoire ne pose pas seulement la question : il cherche pourquoi.


YVESD a écrit :

Que le fait de vouloir passer à un seul volet oblige à déplacer le tdb sous le volant, oui cela ne fait aucun doute, c'est aussi un signe de modernité à l'époque, et peut-être de sécurité.


Non juste une étude de clientèle diligentée par Michelin


YVESD a écrit :

La preuve, j'ai montré une 11A familiale d'avant la direction à crémaillère qui a deux auvents et le tdb sous le volant.


C'est là justement la limite d'un recensement : lorsqu'on a compris la logique Citroën, il ne faut pas continuer dans l'accumulation de données et retenir cette voiture comme "série spéciale". Au contraire il faut l'écarter comme étant une bidouille postérieure à la série, une amélioration d'un garage suite à un événement. A chaque fois que j'ai fait cela, la réalité m'a donné raison et a confirmé la logique industrielle trouvée. Ce n'est que lorsqu'on trouve plusieurs voitures ainsi qu'on doit revenir en arrière et se poser la question d'une série spéciale. Malheureusement comme les collectionneurs adorent immodestement avoir des raretés chez eux, 90 ans après de plus en plus on va partir sur une fausse piste ou une hypothèse ("si si ça existait à l'époque ! La preuve : ma voiture"), le bruit se répand et un certain nombre de voitures sont restaurées différemment de la série et créent une spécificité. Je pense notamment à la position de la commande d'avance.


YVESD a écrit :

Jérôme connais-tu la finalité de la présence de deux auvents sur les TA 34-35 ?


Il s'agit de l'élément essentiel du brevet de 1933.


Avant de poser toutes ces questions, peut-être serait-il intéressant de consulter les écrits existants ?

Dernière modification par Jérome (05-01-2022 12:45:33)


Rouler en voiture d'origine prouve un intérêt pour le patrimoine et une maîtrise des techniques anciennes.

Hors ligne

#90 05-01-2022 17:05:23

YVESD
Membre GMT
Inscription : 03-10-2013
Messages : 2 203

Re : N° DE COQUE

Olivier, j'étais moi aussi bien content dans les mêmes années de découvrir cette documentation, comme celle éditée par Moto revue, ou EPA, ou encore le bouquin d'Erpelding, neufs dans une librairie de campagne à l'ancienne, pour une poignée de cerises ( Francs à l'époque ).
Jérôme nous sommes d'accord qu'une bizarrerie rencontrée sur un véhicule, même au passé limpide peut interroger, mais ne constitue pas une règle, cet exemple doit être mis de côté et ne pas être pris pour une certitude.
D'ailleurs c'est la règle que ceux qui font des recensements ( dont je ne fais pas partie, je ne recense pas ) s'obligent à respecter, cela confirme le sérieux de leur travail.
Je serais heureux de consulter ce brevet de 1933, dont tu nous a parlé à plusieurs reprises, as-tu un lien ou un moyen simple pour accéder à ce document ?
Ne fait-t-il pas double emploi avec les conférences techniques parues à la fin du 1er trimestre 1934 et réactualisées par la suite ?
Je joins l'explication, pour ceux que cela intéresse, de l'utilité différente des deux auvents présents sur le tablier des 7 et 11 de 1934-1935, voulue comme telle au départ.
En tous cas Jérôme, s'il y a bien quelqu'un à qui on ne peut pas reprocher de chercher avant de poser des questions, c'est bien moi...........et j'essaie toujours de conforter mes dires aves des documents d'époque.
Yves
IMG-3484.jpg

Dernière modification par YVESD (05-01-2022 17:12:52)


L'expérience est une des rares choses qui s'enrichit tous les jours.........
http://www.club-traction-citroen.com/Accueil.htm
Pour ceux qui aiment les Traction dans leur jus............ et celle là, en plus, roule.
https://youtu.be/973QwxBjwcw

Hors ligne

#91 05-01-2022 17:39:15

Jérome
Pilier du forum
Inscription : 31-01-2018
Messages : 1 620

Re : N° DE COQUE

Il serait intéressant de ne pas poser les questions dont on a la réponse mais au contraire d'étudier, de lire et de poser des questions restées sans réponse (s'il y en a).


Rouler en voiture d'origine prouve un intérêt pour le patrimoine et une maîtrise des techniques anciennes.

Hors ligne

#92 05-01-2022 21:02:03

YVESD
Membre GMT
Inscription : 03-10-2013
Messages : 2 203

Re : N° DE COQUE

Jérome a écrit :

Il serait intéressant de ne pas poser les questions dont on a la réponse mais au contraire d'étudier, de lire et de poser des questions restées sans réponse (s'il y en a).


Super ta réponse Jérôme, cela ne va pas faire avancer la connaissance.........
Yves


L'expérience est une des rares choses qui s'enrichit tous les jours.........
http://www.club-traction-citroen.com/Accueil.htm
Pour ceux qui aiment les Traction dans leur jus............ et celle là, en plus, roule.
https://youtu.be/973QwxBjwcw

Hors ligne

#93 06-01-2022 09:18:23

zorglub
Membre GMT
Inscription : 30-07-2013
Messages : 411

Re : N° DE COQUE

citrober a écrit :
Carlos-TractionBR a écrit :

Bien, d'après ce que j'ai lu dans ce fil, les numéros de série sont bien définis, séparés par année, mais les numéros de coke ne suivent pas la même règle.

Si l'on veut faire simple : lorsque l'on commence à produire le soubassement des Traction, un numéro est affecté (logiquement la première 7A produite en série a dû recevoir le numéro de coque AT001, la suivante AT002, puis AT003.... jusqu'à AT999). Le soubassement reçoit une carrosserie elle aussi estampillée, mais comme soubassement et la carrosserie sont produits par des équipes différentes, le soubassement n° 1 ne reçoit pas obligatoirement la carrosserie n°1 (on joue un peu au jeu du bonneteau). Et après le passage de cet ensemble soubassement + carrosserie (=monocoque) sur la chaîne de montage, va attendre sa mise à disposition au commerce. C'est seulement à ce moment là qu'elle reçoit son numéro de série. Globalement, il y a plutot une bonne corrélation entre les 3 numéros (on n'est pas dans l'ordre exact, mais disons qu'on arrive bien à s'y retrouver). Le hic, c'est lors des lancement des nouveaux modèles comme la 7A : on produit un modèle en grand nombre, que l'on stocke jusqu'au lancement officiel de la série. A ce moment là, les voitures produites en premier sont globalement inaccessibles, puisque les dernières produites sont garées devant. Donc, lorsqu'il faut trouver une 7A beige rosé pour un client, on prend la première 7A beige rosé accessible wink Ensuite tout rentre dans l'ordre lorsque ces stocks ont fondu... On a un problème similaire avec les numéros de série des 11A de 1934-35, car on a produit en surnombre des berlines 11A en 1934, que l'on semble écouler tout au long du 1er semestre 1935.

Tout à fait d’accord avec vous au sujet des corrélations entre les 3 numéros.


Une 7C de 1938
Inventaire de plus de 1000 Traction Avant : 7, 11 AL, 11 BL, 11 A et 11 B répertoriées de 1934 à 1945 par numéros de série, de coque et de carrosserie. ohyeah

Hors ligne

#94 06-01-2022 12:41:14

Jérome
Pilier du forum
Inscription : 31-01-2018
Messages : 1 620

Re : N° DE COQUE

Pour la dernière partie : certainement pas. On est en train de créer une légende urbaine.


La pré-série de 250 voitures 7A a été livrée en concession pour la présentation aux clients. Les anecdotes ne manquent pas de voitures pas toujours arrivées à bon port sans soucis. Pour les suivantes subsistait à l'époque la pratique d'accompagner son client à Javel ce qui le valorisait. Sa voiture fabriquée dès sa commande (après regroupement des commandes et approvisionnement anticipé des chaînes) lui était alors livrée et il repartait avec ou le concessionnaire faisait un bout de chemin avec lui pour lui expliquer le fonctionnement. Le hall de livraison était impeccablement rangé ou vide, les véhicules circulant la plupart du temps ou rangés le long des murs.


Une photo de l'époque des DS montre un hall encombré. Deux anecdotes à ce sujet :
En interrogeant un ancien devant cette photo il m'a dit : ouh lala c'est le bazar dans le hall, on voit que M. Guyard (ou Guillard) n'était pas là parce qu'avec lui, ça n'aurait pas trainé.


L'accès au hall était si facile que des journalistes se sont amusés incognito à venir chiper une voiture (de mémoire : Traction) et sont allés la photographier place de l'Etoile en clamant que chez Citroën rien n'était contrôlé, c'étaient portes ouvertes, qu'on pouvait se servir comme on voulait. Ca a créé un énorme scandale dans l'usine et depuis les véhicules ont été parqués à l'extérieur dans un espace fermé.


Rouler en voiture d'origine prouve un intérêt pour le patrimoine et une maîtrise des techniques anciennes.

Hors ligne

#95 06-01-2022 15:32:40

Jérome
Pilier du forum
Inscription : 31-01-2018
Messages : 1 620

Re : N° DE COQUE

Merci Pierre. Je pense à ces gens de qualité.


Je viens de relire les deux manuscrits d'André Lalanne, un que je n'ai hélas pas connu. Quel travail ! On se serait bien entendus.


Rouler en voiture d'origine prouve un intérêt pour le patrimoine et une maîtrise des techniques anciennes.

Hors ligne

#96 19-01-2022 18:38:35

YVESD
Membre GMT
Inscription : 03-10-2013
Messages : 2 203

Re : N° DE COQUE

Nicolas ou Pascal, pourront peut-être répondre à cette question:
Les trois premières séries ET-EY-EV correspondent à la production des coques de 11A de Juin 1934 à courant ou fin Octobre, si je ne m'abuse.
Sait t-on, à quelles dates ont commencé les séries de coques de 11A qui ont suivi les trois premières ( 4 si j'ajoute EF pour les 365 caisses longues )  EZ-ED-ES-EM ?
Cela à un intérêt notamment pour les coques de 22A, qui d'après ce que l'on sait n'avaient pas de numéro de coque, à part une c'est sûr, le mulet sur coque 11A à deux auvents qui a roulé jusqu'en Juin 1935, à savoir  ET 0288.
Yves


L'expérience est une des rares choses qui s'enrichit tous les jours.........
http://www.club-traction-citroen.com/Accueil.htm
Pour ceux qui aiment les Traction dans leur jus............ et celle là, en plus, roule.
https://youtu.be/973QwxBjwcw

Hors ligne

#97 19-01-2022 20:53:09

Jérome
Pilier du forum
Inscription : 31-01-2018
Messages : 1 620

Re : N° DE COQUE

Oui j'ai photographié son panneau quai de Javel - jardin public en pensant à lui. De mémoire : "si Javel m'était conté ".
Un passionné parfois intransigeant si j'ai bien compris.
Qui a pris la relève ?

Dernière modification par Jérome (19-01-2022 20:53:21)


Rouler en voiture d'origine prouve un intérêt pour le patrimoine et une maîtrise des techniques anciennes.

Hors ligne

#98 19-01-2022 20:56:47

YVESD
Membre GMT
Inscription : 03-10-2013
Messages : 2 203

Re : N° DE COQUE

Quel rapport avec les numéros de coques ???????????
Yves


L'expérience est une des rares choses qui s'enrichit tous les jours.........
http://www.club-traction-citroen.com/Accueil.htm
Pour ceux qui aiment les Traction dans leur jus............ et celle là, en plus, roule.
https://youtu.be/973QwxBjwcw

Hors ligne

#99 20-01-2022 13:01:28

TRACBAR60
Pilier du forum
Lieu : OISE
Inscription : 01-01-2014
Messages : 8 045

Re : N° DE COQUE

YVESD a écrit :

Quel rapport avec les numéros de coques ???????????
Yves

Oui tu as raison ont s'écartent du sujet je supprime.!


Détiens; TRACBAR 11BL 1951 / CITROËN SM 1971 / CORVETTE GREENWOOD 1978 / ZX Break 1997/La Reine Claude LRC539
Classé: "Oisif de l'Oise" (60) Écoles Buissonnières sur les plages de Sète (34)
Devise: Il faut vivre chaque jour comme une vie,voir plus..!!

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.11